Image
Nous sommes nombreux

 

Le mot de la déléguée générale

 
 

 

Dans les années 80, René Allio, cinéaste et scénographe, créait, à la demande du Centre National de la Cinématographie, près de Marseille, le CMCC - Centre Méditerranéen de Création Cinématographique, où se sont formés de jeunes cinéastes et techniciens, et qui a aidé les premiers films d’auteurs originaires de la région, tels que Paul Allio, Alain Dufau, Philomène Esposito, Philippe Faucon, Robert Guédiguian, Vincent Martorana, Jean-Henri Roger, Marie-Jeanne Tomasi, Alain Ughetto, moi-même et bien d’autres. Là, nous croisions les figures de plusieurs générations de cinéastes tels que Jean-Luc Godard ou Antoine Bonfanti, Youssef Chahine, Robert Kramer, Nicolas Philibert ou Gérard Mordillat. De la même génération que René Allio, Félix Guattari, philosophe et psychiatre, était un féru de méthodes alternatives de production et, comme lui, il aimait réunir des artistes, reconnus ou très jeunes – peu importe pourvu qu’il y ait de la pensée, du désir, de l’énergie, des échanges, de la générosité, de l’humanité… A la fermeture du CMCC, Mireille Perrier, Joséphine, Félix et moi-même avons créé Altermédia, qui était naturellement chez lui un lieu de passage(s), et qui est maintenant aussi un lieu de passation. René et Félix partis pour toujours, quid de la transmission de leurs savoirs que nous, les plus jeunes, cherchions auprès d’eux, de leurs proches, ou entre nous ? Entre temps, j’avais réalisé quelques films et rencontré quelques hommes généreux. C’est aujourd’hui grâce à un réseau de solidarités individuelles et institutionnelles que Créative caméra - Altermédia tend la main, comme mes aînés me l’ont tendue, à quelques jeunes et talentueux auteurs, réalisateurs et techniciens pour qu’ils vivent dignement de leur art. J’aimerais que la richesse de Créative caméra - Altermédia reste toujours ce qu’on appelle la « mixité culturelle », qui réjouissait Félix et René, plus récemment Antoine Bonfanti et Gérard Mordillat, et aussi tous ceux qui ont un jour passé la porte de notre cour fleurie. Merci à eux, merci à tous, et bienvenue chez nous.